Ca y est ! Le service de Nvidia Geforce Now est officiellement lancé depuis hier avec plusieurs offres :

  • Une offre gratuite, qui vous permet de jouer par des sessions de 1 heure ( et après il faut relancer l’application, entraînant un retour en file d’attente).
  • Une offre payante « founder » proposé initialement à 5 euros par mois, qui propose une option RTX (meilleure qualité graphique) et un accès prioritaire.

J’ai pu prendre plaisir à tester ce service, avec l’option Founder. En toute transparence, ce type de système me plaît car il me semble précurseur et j’imagine que sur le moyen / long terme, ce sera la solution plébiscité par bon nombre de joueurs.

C’est quoi le geforce now ?

Pour faire simple, imaginez un ordinateur à distance, dans le le cloud, qui tourne quand vous en avez besoin, avec une carte graphique (gpu) et un processeur (cpu), vous permettant de jouer au titre de votre choix, des plateformes Steam, Uplay… pour peu que vous possédiez légalement le jeu bien sûr. Le rendu graphique est alors compressé en vidéo et vous y jouez, comme si vous regardiez youtube.. Sauf que bien sûr, vous pourrez interagir avec via votre clavier ou votre manette.

Quel processeur est dans les serveurs ?

Il est très difficile d’obtenir une information fiable et officielle (note que ce n’est pas par ce que c’est officiel que c’est fiable ! ) sur le véritable matériel utilisé. C’est assurément virtualisé, donc on ne peut pas dire qu’il y a un processeur « classique » comme le genre de CPU qu’on trouve chez notre marchand de matériel informatique Amazon ou LDLC du coin…
De ce que l’on en sait, via des benchmarks réalisés in game sur certains titres, il s’agit d’Intel XEON (processeur typique pour de la virtualisation) :

Processeur Intel® Xeon® E5-2697 v2 30 Mo de cache, 2,70 GHz
Carte graphique :
Geforce Nvidia TESLA P40

Normalement, vous allez vous demander ce qu’est cette carte graphique… il s’agit d’une CG spécifiquement réalisée pour l’occasion et la partie « pro ».

Le processeur est un peu « lent » en terme de fréquence d’horloge et peut parfois donner lieu à des messages d’alerte in game amusant, comme par exemple ci-dessous dans Watch Dogs 2, qui trouve que le processeur est trop lent !

« Les caractéristiques de votre processeur sont inférieures à la configuration minimale requise, soit un i5 2400s. » Les processeurs présentant de telles caractéristiques sont susceptibles de faire fonctionner le jeu, mais ne sont pas prise en charge officiellement.

Un petit benchmark pour la fin ?

Regardez ci dessous le score réalisé dans Assassin Origin.
Normalement, un GTX 1080 obtient 10 000 points (avec le bon processeur bien sûr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités