Tayo
Vous êtes ici : News » Apple » Mauvaise blague : le faux décès de Steve Jobs
En bref : Pascal Sevran a aussi connu cette sensation
Lire les commentaires
 

Mauvaise blague : le faux décès de Steve Jobs


Le site web ireport.com, de la chaîne américaine CNN, a participé à une panique boursière (avant l'heure..) vendredi 3 octobre. Un posteur anonyme, du doux nom de Johntw, écrit un billet déclarant que Steve Jobs, le charismatique patron d'Apple  "avait été transporté aux urgences suite à une sérieuse attaque cardiaque" : "Une source proche m'indique que des infirmiers ont été appelés en urgence quand Steve Jobs s'est plaint de douleurs à l'abdomen et de problèmes respiratoires.".

Le NASDAC ( bourse américaine des valeurs souvent liées au monde de l'Internet ou de l'informatique ), toujours aussi malin, suivit parfaitement les messages de ce forumeur. Le titre APPLE  perdu 11 dollars, pour atteindre les 94.65$, avant de comprendre, que tout ceci n'était qu'un simple "fake" de très mauvais goût.
Rappelons tout de même que la santé de Steve Jobs est très préoccupante, le PDG d'Apple ayant eu un cancer du pancréas, difficilement soignable, il y a quelques années..

Steve jobs
 

 


Publié le Mardi 07 Octobre 2008

réduireNews
réduireTutoriel lié
Fil de news de la catégorie Apple :
 min
Est-il costaud ?
 min
Ce qu'il faut savoir sur les Apple Earpods
 min
Est-ce que le nouvel iphone 5s d'Apple résiste aux chocs ? Essayons de le faire chuter !
 min
Quoi de neuf docteur Apple ?
 min
L'ipad mini en prise de main sur tout les angles
Liste complète des news
Tuto à la même date :

réduireSocial

rss 3D png rss 3D png


Pseudo :
Pass :

Liste des commentaires pour Mauvaise blague : le faux décès de Steve Jobs


Votre PseudoIl y a 0mn
Votre commentaire forum
Vous avez la parole
Laissez un commentaire sur cet article.
Pseudo :


Facultatif : Cliquez ici pour choisir une tête
Votre email ( non publié ) :

Image anti spam :
Code Image
Recopier les 5 chiffres de cette image :






Prendre contact avec Tayo.fr : Formulaire Tayo

Tayo.fr, copyright jusqu'en 2233 ( Au moins ! ).