Tayo
Vous êtes ici : News » Economie » Ca va mal mais pas pour les jeux vidéos
En bref : Pétrole... jeux vidéo, pas le même combat.
Lire les commentaires
 

Ca va mal mais pas pour les jeux vidéos


Electronic Arts, un "petit" éditeur de jeux vidéo ( le plus gros derrière Nintendo ), bien connu par ses séries jeux de simulation sportive, comme Fifa, Nhl, Nba Live, ou encore les SIMS le clame haut et fort : "l'économie de ce secteur est en très bonne santé".
Alors que les croissances des pays développés sont plutôt timide, que le pétrole coûte cher, l'industrie du jeu vidéo ne semble pas souffrir de la même manière.

En effet, EA estime à ce que les ventes de ces produits atteignent 48 milliards de dollars (30,5 milliards d'euros) dans trois ans, contre 28 milliards (17,8 milliards d'euros) cette année, bien dopé par l'ASIE, plus friand des jeux en ligne.
Au contraire, la morosité des occidentaux pourrait être une bonne chose pour le secteur, un jeu pouvant être divertissant pour "toute la famille", tout en étant relativement peu cher. ( C'est ce syndrome des jeux "casuals" ? )
Etrangement, le piratage ne semble pas avoir de conséquence ici, une nouvelle fois. Alors que Bienvenue chez les Chtis a explosé le box office français pour le cinéma, le nouveau Batman explose le box office américain actuellement, pour battre tous les records avec déjà plus de 95 millions de dollars de recette.

 


Publié le Lundi 28 Juillet 2008

réduireNews
réduireSocial

rss 3D png rss 3D png


Pseudo :
Pass :

Liste des commentaires pour Ca va mal mais pas pour les jeux vidéos


Votre PseudoIl y a 0mn
Votre commentaire forum
Vous avez la parole
Laissez un commentaire sur cet article.
Pseudo :


Facultatif : Cliquez ici pour choisir une tête
Votre email ( non publié ) :

Image anti spam :
Code Image
Recopier les 5 chiffres de cette image :






Prendre contact avec Tayo.fr : Formulaire Tayo

Tayo.fr, copyright jusqu'en 2233 ( Au moins ! ).